Comprendre la blockchain
Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    Actuellement, les cryptomonnaies représentent un très grand marché dans lequel des sommes phénoménales sont mises en jeu chaque jour.

    L’intérêt pour les devises numériques a augmenté depuis le succès du Bitcoin et ses concurrents, ces dernières années. De ce fait, ce secteur accueille un très grand nombre de nouveaux investisseurs de façon quotidienne. Si vous aussi vous voulez entrer dans cet univers, vous devez appliquer une démarche très efficace pour réaliser du bénéfice. Cependant, avant de commencer votre investissement, il est très important de comprendre le fonctionnement des cryptomonnaies qui repose sur la blockchain. Alors, pourquoi faut-il comprendre la blockchain ?

    Qu’est-ce qu’une blockchain ?

    Aujourd’hui, la valeur des monnaies virtuelles, en général et plus notamment celle du Bitcoin, est très élevée par rapport aux devises traditionnelles comme l’euro ou le dollar. Ceci est dû aux nombreux avantages que peuvent offrir les cryptomonnaies pour les différents utilisateurs.

    Cette ascension des devises numériques a fait gagner beaucoup d’argent pour les personne qui étaient impliquées dans ce secteur de la bourse. Pour cette raison, de plus en plus de personnes ont commencé un investissement dans tous les types de devises virtuelles, surtout en sachant qu’il n’est pas obligatoire d’être un expert pour pouvoir faire des gains. Pourtant, avant de commencer votre trading, il est très judicieux de rassembler quelques informations importantes sur ce domaine pour pouvoir anticiper les fluctuations de la cotation. Ce qui veut dire qu’il est très important de bien comprendre le principe et les bases sur lesquels repose le fonctionnement des cryptomonnaies.

    Premièrement, il faut savoir que le bitcoin et les autres devises utilisent un système très original appelé la blockchain. Celle-ci est une technique d’enregistrement des transactions de façon totalement décentralisée, ce qui représente son avantage principal. Ce qui veut dire que les échanges entre un expéditeur et un destinataire sont enregistrés indépendamment des banques et des autres structures financières classiques. En effet, la blockchain est maintenue par de nombreux ordinateurs spécifiques qui sont placés dans les cinq continents et qui réalisent les mêmes actions de manière simultanée. La blockchain garantit à ses utilisateurs une plus grande liberté et sécurité pour effectuer tous les types de transactions au niveau national ou même international.

      Comment miner du Bitcoin ?

    Il ne faut pas oublier que les cryptomonnaies ne sont pas disponibles sous forme de papier ou de pièces, car elles n’existent pas dans le monde réel.

    Comment comprendre le fonctionnement de la blockchain ?

    Les échanges accomplis par la chaîne de blocs se font en utilisant un système de jetons numérique et programmable aussi appelé « token ». Les transactions effectuées entre deux parties sont placées dans un bloc unique qui va être examiné par des nœuds de réseaux gérés par des algorithmes extrêmement performants.

    Après le contrôle du bloc, si celui-ci est considéré valide par le système, il sera additionné à la chaîne et c’est l’ensemble de tous les blocs, et donc des échanges, qui va constituer la blockchain proprement dite. De cette façon, le destinataire va pouvoir bénéficier de sa rémunération sous forme de jetons de la cryptomonnaie en question. Ces derniers peuvent ensuite être utilisés dans d’autres transactions ou bien stockés dans un portefeuille numérique sécurisé pour éviter les risques de piratage.

    Il faut savoir que tous les utilisateurs de la blockchain ont la possibilité d’observer et d’examiner les transactions en temps. Pour cette raison, ce système offre plus de transparence que les devises classiques. Afin mieux comprendre, voici ci-dessus une liste qui récapitule le protocole des échanges en utilisant la blockchain :

    • une personne envoie un nombre de jetons vers un destinataire,
    • la transaction est installée dans un bloc,
    • les nœuds de réseaux réalisent un cryptage du bloc,
    • cette action permet la validation du bloc par les algorithmes du système,
    • le bloc est ensuite ajouté directement à la blockchain.

    La blockchain est un système de vérification et de validation des transactions entre un destinataire et un expéditeur de façon totalement décentralisée.

    La blockchain est maintenue par un certain nombre d’ordinateurs spécifiques qui sont placés sur les cinq continents et qui effectuent les mêmes actions simultanément. En fait, la blockchain est maintenue par de nombreux ordinateurs spécifiques qui sont placés sur les cinq continents et qui effectuent les mêmes actions simultanément. La blockchain garantit à ses utilisateurs une plus grande liberté et sécurité pour effectuer tous types de transactions au niveau national ou même international.

      Cardano et blockchain : Comment ça marche ?

    Il est important de rappeler que les crypto-monnaies ne sont pas disponibles sous forme de papier ou de pièces, car elles n’existent pas dans le monde réel.

    Les transactions effectuées entre deux parties sont placées dans un seul bloc qui sera examiné par des nœuds de réseau gérés par des algorithmes extrêmement puissants. Après la vérification du bloc, sis’il est valide, il sera ajouté à la chaîne des autres blocs qui composent la blockchain. Ces processus doivent être très rapides et sécurisés afin de ne pas ralentir ou interférer avec le bon fonctionnement du réseau.

    Avant de se concrétiser, les transactions effectuées avec des monnaies virtuelles sur des plateformes telles que le bitcoin passent d’abord par un processus de validation par ces puissants ordinateurs décentralisés qui s’assurent que toutes les transactions sont exactes et ne dépassent pas les montants disponibles pour chaque destinataire.

    Cette vérification est extrêmement importante car elle permet de s’assurer que les deux parties utilisent leurs vrais noms et conservent leur anonymat tout au long de la transaction. De cette façon, il devient impossible pour quiconque de manipuler les prix ou d’intervenir dans ces accords de marché.

    Beaucoup d’autres usages que la monnaie

    Il est important de mentionner que la blockchain peut être utilisée à différentes fins et pas seulement comme une monnaie numérique. Cela confirme que cette technologie a le potentiel de créer de nombreuses autres applications qui utilisent également des jetons, comme des contrats ou des titres fonciers représentés sous forme électronique. En fait, il pourrait être possible de créer une économie entièrement nouvelle grâce aux crypto-monnaies.

    L’éventail des possibilités offertes par les monnaies virtuelles comme les bitcoins a été prouvé lorsque diverses institutions ont commencé à s’intéresser à ces nouvelles formes de transactions financières et de possibilités d’investissement. Ces révélations ont été enregistrées au cours du premier trimestre 2016 après que plusieurs pays ont reconnu leur potentiel et ont décidé de les légaliser complètement. La Banque d’Angleterre et l’Union européenne ont récemment fait des pas en avant, tandis que l’Inde et la Russie devraient bientôt suivre.

      Fonctionnement cryptomonnaie : tout ce qu'il faut savoir

    La blockchain est popularisée par le bitcoin

    La monnaie virtuelle bitcoin a été la première à tirer parti de la technologie blockchain. Elle repose sur un système de crédit décentralisé qui n’est contrôlé par aucune institution financière ni aucun gouvernement. L’origine de cette crypto-monnaie est inconnue, mais elle est rapidement devenue l’une des monnaies numériques les plus populaires et les plus utilisées au monde.

    Le bitcoin utilise des transactions de pair à pair qui fonctionnent indépendamment de tout contrôle central, bien qu’il en existe d’autres, comme Ripple et Stellar, qui fonctionnent avec des certificateurs. Ainsi, tous les échanges effectués à l’aide des plateformes en ligne bitcoin doivent être vérifiés par les nœuds du réseau avant de pouvoir se matérialiser et être enregistrés dans la chaîne de blocs à la vue de tous.

    De cette façon, nous pouvons garantir une transparence totale tout en maintenant la sécurité et l’anonymat entre les parties contractantes, ce qui assure une plus grande liberté.

    Les risques et les dangers du bitcoin

    Bien que la technologie blockchain soit encore relativement nouvelle, elle a fait l’objet de critiques de la part de certains secteurs qui affirment que les risques associés à ces monnaies virtuelles sont trop élevés. Certaines préoccupations sont liées à leur statut juridique, car il reste flou dans de nombreux pays du monde.

    En outre, selon plusieurs analystes financiers, il existe une grande incertitude concernant les monnaies virtuelles car elles fonctionnent sans contrôle central ni réglementation de la part des organismes gouvernementaux. Un autre facteur qui pourrait les ouvrir à une utilisation pour le blanchiment d’argent et d’autres activités illégales telles que le financement du terrorisme et l’évasion fiscale.

    Il peut également y avoir un risque d’offres initiales de pièces de monnaie (ICO). Celles-ci utilisent le crowdsourcing non réglementé pour financer des projets par le biais de crypto-monnaies et de données blockchain. L’absence de procédures formelles entraîne ses propres problèmes, tels que des escroqueries se faisant passer pour une autre.

    Autres articles :

    Retour haut de page