Quels sont les risques du bitcoin ?
Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    Créé en 2009 par un certain Satoshi Nakamoto, le bitcoin est la crypto monnaie la plus célèbre du monde. Il dispose d’une forte capitalisation en ce moment et apparait comme un placement financier alternatif intéressant. Grâce aux opportunités financières qu’il représente, de nombreux investisseurs s’intéressent de plus en plus au bitcoin. Il se présente comme une véritable valeur refuge en temps de crise. Toutefois, s’agissant d’une monnaie virtuelle non centralisée, ce produit financier n’est pas sans risque. Découvrez les dessous de cette crypto monnaie célèbre.

    La volatilité, un des principaux risques du bitcoin

    Comme toutes autres crypto monnaies, le bitcoin est purement électronique. Il n’est adossé à aucune devise physique. Le bitcoin ne dispose ni attache ni valeur fondamentale ni référence. Cette crypto monnaie peut facilement échapper au contrôle des banques et des États. Pour ses différentes raisons, elle présente un risque important de volatilité.

    D’autre part, la crypto monnaie est tout à fait indépendante de la conjoncture politique et économique. Son cours peut varier en fonction de l’offre du marché ainsi que la demande. Ce caractère instable constitue le risque le plus important dans le cadre d’investissement dans le bitcoin.

      Pourquoi faut-il comprendre la blockchain ?

    Il faut savoir que le prix de cette devise numérique peut être particulièrement élevé. Certes, il peut aussi chuter à un prix relativement bas du jour au lendemain. La variation des cours du bitcoin peut aller d’une centaine à des milliers de dollars.

    L’absence de régulation des monnaies virtuelles

    Le bitcoin ainsi que les autres cryptomonnaies fonctionnent selon un système décentralisé. Ces monnaies virtuelles ne sont pas soumises à l’égide des banques centrales. Or, même si une législation concernant ces crypto monnaies tend à émerger, ces actifs numériques peuvent toujours échapper au contrôle des établissements financiers.

    En raison de cette absence de régulation, il est impossible pour les investisseurs de bénéficier de garantie ou de remboursement en cas de perte d’unité. En effet, cette perte d’unité en cryptomonnaie peut survenir en cas de vol, de défaillance technique ou d’une erreur humaine.

    D’ailleurs, malgré l’utilisation de systèmes de sécurité paraissant vraiment sûr, le risque de vol et de piratage de crypto monnaie n’est pas moindre. D’autant plus qu’il n’y a aucune institution qui supervise les protocoles de sécurisation des données relatives aux crypto actifs.

      Quelle cryptomonnaie acheter en ce moment ?

    En revanche, il existe des lois protégeant les utilisateurs de monnaies fiduciaires lorsque ces derniers sont sujets à des actes frauduleux. Ils peuvent bénéficier d’un remboursement sur la totalité du montant qu’ils ont perdu. Toutefois, les usagers des crypto monnaies bitcoin peuvent souscrire à une assurance auprès des organismes spécialisés pour bénéficier de ce remboursement en cas de fraude.

    Le risque juridique

    Contrairement aux monnaies classiques, le bitcoin n’a pas de cours légal. Ces dernières années, plusieurs États ont entrepris des mesures strictes pour s’adapter à l’apparition et à l’utilisation des monnaies virtuelles. Certes, ces mesures restent ne sont pas vraiment adaptées aux spécificités du Bitcoin (btc).

    De plus, il est impossible de prévoir si l’utilisation de la monnaie virtuelle serait restreinte ou interdite à l’avenir. Ce qui est déjà le cas dans certains pays comme la Chine et l’Argentine. Cela signifie que le bitcoin ne bénéficie pas de reconnaissance universelle. En effet, rien n’oblige un commerçant à accepter un paiement via la crypto monnaie. Par conséquent, les échanges en bitcoin ne sont uniquement possible qu’entre des acteurs qui acceptent d’utiliser ces actifs numériques.

      Investir dans le Bitcoin : faut-il investir ?

    L’anonymat favorise les transactions illicites

    Les bitcoins permettent de réaliser des transactions de façon anonyme. Il s’agit d’une caractéristique qui distingue les crypto monnaies. Il faut préciser que dans le cadre d’utilisation des monnaies classiques, les transactions doivent passer via une banque. Dans ce cas, l’identité et les coordonnées du client ainsi que l’organisme avec lequel il réalise la transaction est nécessaire.

    Par contre, la transaction avec la crypto monnaie bitcoin ne nécessite aucune identification. Le bitcoin fonctionne grâce à un système décentralisé. Il utilise des clefs de chiffrage selon le principe de blockchain pour faciliter la transaction. De ce fait, la généralisation de l’utilisation de cette monnaie virtuelle favorise les actions illicites comme :

    • les transactions criminelles
    • les fraudes fiscales
    • le blanchiment argent

    D’autre part, le risque d’escroquerie constitue un énorme danger lié à la popularité des crypto monnaies bitcoin. Pour escroquer leurs victimes, les arnaqueurs proposent l’acquisition de bitcoin ou d’autres monnaies virtuelles. Ensuite, ils encaissent les fonds et disparaissent sans donner aucune nouvelle. Ainsi, face aux beaux discours, la méfiance doit être de mise pour tout investisseur en crypto monnaie.

    Autres articles :

    Retour haut de page